L’activité physique aide-t-elle à régulier la glycémie sanguine maternelle ?

Le diabète gestationnel présente des risques importants pour la santé de la mère et de l’enfant. Les médecins conseillent de suivre un programme diététique adapté et de faire de l’exercice pour maintenir la glycémie à un niveau acceptable. Mais l’activité physique et la grossesse sont-elles réellement compatibles ?

Comprendre le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel représente l’une des troubles métaboliques les plus répandues de la grossesse. Il est fréquemment associé aux problèmes maternels et périnataux. Le traitement intensif de l’hyperglycémie pendant la gestation réduit la morbidité périnatale.

Chez les femmes souffrant de diabète gestationnel de type 1 ou 2, l’hyperglycémie pendant la délivrance contribue fortement à l’apparition d’une hypoglycémie néonatale. L’hyperglycémie pendant l’accouchement n’est pas liée à l’approche établie pendant la procréation, mais plutôt au non-respect du suivi endocrinologique. Garder votre glycémie aussi près que possible de la normale avant et pendant la grossesse demeure important pour rester sain et avoir un bébé en bonne santé. 

L’importance de l’activité physique

L’activité physique et la grossesse font bon ménage. Un sport régulier peut aider la mère à maintenir les niveaux de glucose sanguin à un seuil respectable. Si la pression artérielle ou le niveau de cholestérol deviennent trop importants, rester actif physiquement permet de les faire baisser.

L’activité physique contribue en outre à atténuer le degré de stress, à fortifier le cœur et les os, à accroître la masse musculaire et à conserver la flexibilité des articulations. L’activité physique réduit également le pourcentage de développement du diabète de type 2 à l’avenir.

L’activité physique et la grossesse doivent être compatibles avec l’évolution du fœtus et autorisées par le médecin. Efforcez-vous de pratiquer au moins 30 minutes de sport, 5 jours par semaine. Indiquez à votre praticien les exercices réguliers que vous effectuez. Demandez-lui si vous pouvez poursuivre des efforts plus intenses des activités d’intensité plus élevée, comme l’élévation de poids ou le footing.

Comment soigner le diabète gestationnel si la diète et l’activité physique paraissent incomplètes ?

Si observer une alimentation saine et le sport ne suffit pas à garder le taux de la glycémie dans la bonne fourchette, vous nécessitez sans doute un traitement à l’insuline. Votre praticien vous montrera les moyens légaux d’obtenir des injections d’insuline.

L’insuline ne nuira pas à votre bébé et est généralement la première option médicale pour le diabète gestationnel. Les chercheurs examinent l’innocuité des pilules de metformine et de glyburide pour soigner le diabète pendant la grossesse, mais des études à plus long terme sont indispensables. Parlez à votre médecin pour déterminer le bon traitement.

Tendinite du joggeur : comment la prévenir ?
Microtraumatismes répétés : comment prévenir la Périostite ?